REASON FRANCE site MAO :: Tutoriels Mixage & Synthèse Sonore - Le son THX :: La Communaute Francophone autour du logiciel REASON et de la MAO ::
REASON FRANCE site MAO FaceBook  YouTube  Twitter  Soundcloud  Flux RSS syndication forum



  Le son THX
Catégorie : Mixage & Synthèse Sonore
Ajouté le : 16.12.2012 20:11
Auteur : francolamuerte
Lectures : 2244
Commentaires : 0 [ Poster un commentaire ]
Note : Non évalué

Ce tutoriel a été écrit par rbeg

reagirforum.jpg

thx.jpg

PRESENTATION

Le son THX (appelé également Deep Note) est un son très connu, utilisé en bande son du trailer de présentation de la société THX.
Il est diffusé au début des films dans les salles de cinéma équipées d'un système de diffusion sonore THX. Il fut inventé par James Andy Moorer en 1982.

Il fut utilisé pour la première fois dans la bande annonce du film "Le retour du Jedi" en 1983.

Ecouter le son d'origine (1982) :
http://reasonfrance.fr/~rbeg/THX/thx.mp3

Visionner le trailer sur youtube:

GENESE DU SON THX

En 1982, James Andy Moorer génère pour la première fois le son THX à l'aide d'un ordinateur doté d'une carte son capable de synthétiser en temps réel de l'audio. Son programme informatique est écrit en langage C et est constitué de pas moins de 20 000 lignes de codes !

L'idée de Moorer est de générer une multitude de sons de violoncelles, 30 exactement, jouant à des fréquences aléatoires comprises entre 200 et 400 Hz, et de les faire évoluer progressivement vers des fréquences musicales et harmoniques, jouant la note ré sur plusieurs octaves (5 octaves environs). Ainsi, au départ le son ressemble à du bruit, une sorte d'essein d'abeilles car les violoncelles ne sont pas accordés entre eux. Chaque fréquence de chaque violoncelle évolue progressivement vers la note Ré, à une octave bien précise. Le son prend donc progressivement l'allure d'une son harmonieux, musical et agréable à l'oreiile. On part du chao pour arriver vers quelque chose d'ordonné et intelligible.

Plusieurs sons d'instruments différents ont été samplés pour cet exercice, le son du violoncelle a été choisi finalement pour ses carractéristiques riches en harmonies : 12 au totale.

Chaque note du violoncelle suit donc une courbe propre, convergeant vers un Ré.
Cette courbe évolue peu les premières secondes, puis elle monte assez rapidement et le pitch se fait ressentir, pour finalement se stabiliser autour d'une valeur constante.

Vous pouvez voir l'allure de cette courbe en cliquant sur ce lien

Mais Moorer trouve que le son généré manque de vie, il sonne encore un peu "robotique". Pour ajouter encore de la profondeur, il décide d'ajouter quelques lignes dans son algorithme pour faire en sorte que la fréquence de chaque violoncelle oscille très légèrement et aléatoirement autour de sa fréquence : un effet chorus est ainsi reproduit.

Le programme génère à chaque fois un son légèrement différent, à cause du fait que chaque violoncelle joue au départ à une fréquence aléatoire. De nombreuses écoutes ont été nécessaires afin de choisir le meilleur rendu. Ironie du sort, le son d'origine qui avait été choisi par George Lucas dans son film a été perdu, et il fut impossible à reproduire. C'est donc une autre version du son qui est entendu aujourd'hui.

Le son est devenu très célèbre, il a été repris de nombreuses fois, comme par Dr Dre dans l'intro de son album "2001".

REPRODUCTION DU SON DANS LE LOGICIEL REASON

Choix du logiciel

Pour reproduire le son THX, j'ai choisi le logiciel Reason, car il permet grace aux combinators d'insérer un grand nombre de synthétiseurs et de les piloter aisément. Cet exercice se serait révélé quasiment impossible avec des synthétiseurs ou des plugins de synthétiseurs classiques. C'est pour cette raison que Moorer a du programmer lui même le son THX.

Les oscillateurs

Pour générer les 30 sons de violoncelles, j'ai choisi d'utiliser 30 instances du synthétiseur Thor, pour la qualité sonore de ses oscillateurs. J'ai choisi comme onde principale la dent de scie, assez riche en harmoniques, pas de violoncelle ici donc mais le résultat est tout de même intéressant.

Modulation du pitch

Pour reproduire le pitch de Moorer, j'ai appliqué à la hauteur de chaque dent de scie une enveloppe de modulation assez lente, qui dure plusieurs secondes, en mettant une assez grande valeur au decay, et un peu de release. Ainsi, on obtient une courbe rectiligne qui descend. Mais dans le son THX de Moorer, la pente monte : le son part des graves pour aller vers les aigus. Il a donc fallut mettre une valeur négative en "amount" de l'enveloppe de modulation dans la table de routage (la matrice en bas du Thor). Ainsi, le pitch suit une courbe qui augmente progressivement pour finir sur une valeur constante.

Pour simuler l'effet chorus de Moorer, j'ai routé un lfo toujours sur la hauteur de la dent de scie. Ainsi, la note de chaque dent de scie oscille légèrement. J'ai choisi une forme sinusoïdale classique, pas d'aléatoire ici contrairement à Moorer. Le rate n'est pas trop rapide pour que le son évolue lentement. Dans la table de routage j'ai choisi un "Amount" très faible pour que l'éffet soit subtile.

Pour faire en sorte que chaque dent de scie commence à jouer à une note aléatoire entre 200 et 400 Hz, j'ai mis des valeurs de l'"amount" de l'enveloppe de modulation du pitch dans la table de routage légèrement différentes sur chaque instance du Thor.

Afin de rendre le son plus vivant, comme le son d'origine, j'ai fait en sorte que les valeurs en rate du lfo et son "Amount" dans la table de routage soit également différente sur chaque instance du thor.

Ainsi, la courbe de pitch et l'oscillation du pitch est propre à chaque dent de scie.

Cette opération a été réalisée sur les 30 instantes du Thor.

Les dents de scie jouent sur 3 octaves :
10 dents de scie à l'octave numéro 2
10 dents de scie à l'octave 3
10 dents de scie à l'octave 4

Améliorations

Pour donner au son encore plus d'ampleur, j'ai rajouté 15 dents de scie sur 3 octaves qui jouent à la quinte ("semi" = + 7 demi-tons), et 15 dents de scie toujours sur 3 octaves qui jouent par défaut la note à 2 demi tons plus haut ("semi" = + 2 demi-ton). La valeur en demi-tons de cette dernière est paramétrable et peut être pilotée en temps réel grace au potar nommé "Accord" du combinator. On peut donc à loisir faire jouer un accord majeur, un accord mineur, etc... La valeur par défaut à 2 demi-ton m'a semblée intéressante et plus proche de l'esprit de la Deep Note.
SI on souhaite avoir plus de 3 octaves, il suffit d'enfoncer 2 notes sur son clavier à 2 octaves successives.

C'est donc au final 60 oscillateurs qui jouent en même temps, un bon processeur est donc recommandé !

Mixage

6 mixers et 3 mixers en lignes ont été nécessaires pour router les 60 oscillateurs vers la sortie du combi.

Pour élargir l'espace stéréo au maximum, chaque piste du mixer est panée totalement à gauche ou à droite, avec autant de pistes à gauche qu'à droite pour équilibrer la stéréo. En sortie j'ai ajouté un Stereo Imager pour augmenter encore la spacialisation. La spacialisation est plus prononcée dans les aigus : potar "largeur aigu" à 24.

En sortie, j'ai placé un limiteur pour éviter de saturer, car 60 oscillateurs ça donne du niveau sonore !

Voici le son final obtenu:
http://reasonfrance.fr/~rbeg/THX/THXMaster.mp3

TELECHARGEMENT

Pour télécharger le preset combinator gratuitement, cliquez sur l'image ci-dessous :

cmb.png

Ce preset vous a plus? je vous invite à découvrir mon refill "Rbeg - Famous Synth Sound" téléchargeable ici :

refill-famous3.gif

UTILISATION :

Une fois le fichier téléchargé, pour l'utiliser ouvrir le logiciel Reason (versions 5 et supérieures), faire un clic droit puis créer un instrument et allez chercher sur le disque dur le fichier "THX_Rbeg.cmb" que vous avez téléchargé. Vous pouvez également insérer un combinator et ouvrir le fichier.

Il vous suffit ensuite de jouer 2 notes sur votre clavier midi : un ré à l'octave 3 (note D3) et un ré à l'octave supérieure (D4) pour obtenir le son THX d'origine.

Un effet intéressant : une fois la note finale obtenue et stabilisée, jouer avec la molette de modulation du pitch sur votre clavier midi.

Vous pouvez également tourner le potar "Accord" du combinator pour changer l'accord en temps réel.

CONCLUSION :

J'espère que ce petit tutoriel vous a plus, pour aller plus loin, je vous invite à aller sur la page personnelle de James Andy Moorer :

http://www.jamminpower.com/jam.html

Le principe sous-jacent à ce son de FX est de générer un bruit qui se transforme progressivement en un son harmonieux, en jouant essentiellement sur le pitch. D'autres FX connus utilisent ce principe pour faire des swift Up, où des supersaw pitchent des graves vers les aigus, mais il n'y a pas ici la notion de transformation du timbre.

D'autres techniques existent pour morpher un son vers un autre, par exemple en modifiant les automations de tous les parramètres d'un synthé, d'un préset vers un autre. Le logiciel FM8 de Native Instrument permet de faire cela.
La transformation par convolution permet également de morpher d'un son vers un autre, comme le permet le sampler Kontakt des Native Instruments toujours.


  

Copyright © 2005-2011 www.reasonfrance.fr. Tous droits réservés.
Tous les logos et marques sont des Propriétés respectives. Le contenu des propos tenus est sous la responsabilité des auteurs respectifs.
Toute copie totale ou même partielle sans l'autorisation du webmaster est interdite. Reason est une marque de Propellerhead Software
Hebergement : www.infomaniak.ch - Reason France : site - Store Reason France - Reason France : forum - Règles de confidentialités
Nos Partenaires : SCV Hi-TeCH - Propellerhead Software - Elephorm - Loopmasters - MJ Tutoriels - MAO & Production Musicale